• Années 70 : Taxi bleu

    Une chanteuse que j'aime bien, mais un disque que j'apprécie beaucoup moins... Pourtant : douze chansons de Joni Mitchell devraient me plaire, mais les arrangements musicaux sont parfois agaçants. À sauver, une reprise d'un titre croisé sur le microsillon Ladies Of The Canyon, de 1970, avec des percussions qui remplacent la guitare acoustique d'origine.

    Tierney Sutton, Big Yellow Taxi, 2013, After Blue


    votre commentaire
  • Années 60 : Chanteur de charme

    Je n'ai jamais été friand de ce style, mais il faut avouer que ce vétéran m'a convaincu, qu'il a une voix superbe et est accompagné par de bons musiciens, pour un résultat agréable et satisfaisant. Il interprète ici une pièce qui, à l'origine, était instrumentale. Voyez plutôt :

    http://4578.eklablog.com/acker-bilk-stranger-on-the-shore-1962-a58242667

    Allan Harris, Stranger On The Shore, 2015, Black Bar Jukebox


    votre commentaire
  • Années 50 : Buddy content

     

    Voici le troisième disque hommage à Buddy Holly qui me passe entre les mains. C'est le meilleur! En omettant une connerie du comédien Eric Idle, à la toute fin, nous passons du très bien à l'excellent, grâce surtout à des vétérans, plus quelques jeunes. J'apprécie la pièce avec Stevie Nicks (Fleetwood Mac), à cause du vocal Pop-Pop-Pop, les claquements de mains et un solo de guitare que je n'attendais pas. L'originale est par là :

    http://4578.eklablog.com/buddy-holly-the-crickets-not-fade-away-1957-a80141166

    Stevie Nicks, Not Fade Away, 2011, Listen To Me


    votre commentaire
  • Standard : Velouté et nocturne

    Si vous désirez un disque avec des chansons très lentes, veloutées et nocturnes, celui-ci devient impératif. En principe, Jacintha veut rendre hommage au saxophoniste Ben Webster ; en réalité, ce sont neuf standards un peu usés, mais qu'elle interprète de très belle façon. On en vient presque à ne pas aimer les deux chansons rapides, même si elles sont très bien. La pièce que je vous propose est un folklore irlandais, que vous connaissez sans doute. Fermez toutes les lumières et écoutez Jacintha.

    Jacintha, Danny Boy, 1999, Here's To Ben


    votre commentaire
  • Années 60 : Ce bon vieux rock & roll !

    En regardant la pochette de ce disque, on peut deviner la musique. Eh oui ! Des jeunes gens qui ont une forte collection de disques des Beatles, des Rolling Stones, des Kinks, des... En fait, j'ai davantage l'impression qu'ils ont des disques de Eddie & The Hot Rods, des Hoodoo Gurus, des Smithereens, lesquels écoutaient les Beatles, etc. Il y a ici quatorze chansons et seulement deux dépassent quatre minutes. Ils sont doués pour écrire des bonnes chansons mélodiques. Il n'y a qu'une seule reprise, et elle me fait plaisir. Il fut un temps ou tout le monde interprétait les pièces de Chuck Berry, avant que tout ceci cesse, au début des années 1990. Connection remet le pionnier à l'honneur ! Bravo ! La pièce d'origine est par là :

    http://4578.eklablog.com/chuck-berry-let-it-rock-1960-a41272075

    The Connection, Let It Rock, 2013, Let It Rock


    votre commentaire